Nouvelle attaque anti cardsharing en Pologne

Bonjour à tous

6 mois après l’arrêt d’un réseau de cardsharing en Pologne, la police remet ça en arrêtant 2 hommes qui vendaient des clines.

Toute cette histoire s’est déroulée dans la ville de Lublin, qui n’est pourtant pas si importante que ça.

L’info est relativement exclusive au niveau français, et je n’ai pas encore tous les détails. Cependant, il semble que le service anti cyber-criminalité polonais aient été mis au courant qu’il y avait dans cette ville un trafic de C-lines, et sont allés enquêter.

Ils sont passés par le site web de l’organisation, comme s’ils étaient des clients lambda, et ont réussi à tout remonter par le biais du signal :

  • Adresse physique des serveurs
  • Ordinateurs portables
  • Adresses des clients
  • Routeur
  • Formulaires de transfert

Faut croire qu’ils n’avaient pas assez bien sécurisé leurs routeurs… Au final, ils ont arrêté 2 polonais de 42 et 43 ans, mais ils cherchent parce qu’ils pensent qu’il y aurait une dizaine de personnes dans cette organisation et qu’elle durerait depuis plusieurs années.

Avec toutes ces informations recueillies, ils vont calculer les pertes pour les chaînes de télé, et les gars risquent jusqu’à 3 ans de prison. En Pologne, je suppose que ça ne doit pas rigoler…

Enfin bref, encore un pays « pas trop riche » qui traque le cardsharing…

Article original : http://nt.interia.pl/audio-wideo/news-zatrzymano-42-i-43-latka-za-card-sharing,nId,2378150

Publicités

Un commentaire sur “Nouvelle attaque anti cardsharing en Pologne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s